Découvrir la gastronomie du pays

mercredi 17 août 2011
Partager cet article

I) La gastronomie argentine, essentiellement viande

La première chose qui nous vient à l'esprit lorsqu'on fait allusion à la gastronomie argentine, c'est son fameux steak. Quelque soit la composition du plat argentin en général, il est le plus souvent à base de viande mais surtout celle de bœuf. Elle est réputée succulente et très tendre à tel point qu'elle ferait pâlir d'envie n'importe quelle vache Charolaise. La reproduction massive du bétail en herbage libre a été favorisée par les immenses étendues de la Pampa.

Avant de se retrouver sur la fourchette du Gaucho, pour bien élever sa race bovine, les différents représentants disposent de plusieurs hectares.

Toutes les conditions sont réunies pour  que sur l'ensemble du territoire argentin, le bœuf se déguste sous toutes ses formes. A titre d'exemple, vous avez le plat Bife de lomo qui est un filet très tendre et épais et le très célèbre plat argentin de faux-filet cuit sur son propre gras, le bife de chorizo, etc. Les Asados ou Parilladas ne sont pas en reste sur la liste des plats phares argentins. Composants essentiels de la manière des Gauchos, ils apparaissent cuits à la braise le chorizo, le ris de veau, les entrecôtes, le filet, le boudin, ?La particularité de ces plats, c'est que les portions sont énormes et sont souvent accompagnées par la très originale  et savoureuse Chimichuri. Cette dernière est une sorte de moutarde  entièrement faite avec plus de 22 herbes différentes pour accompagner la dégustation de ces plats argentins à base de viande.

II) ?et pure « meting pot »

Etant le cœur de l'élevage ovin, la Patagonie est le centre de la consommation de viandes d'agneau et de mouton. Cependant, cela ne signifie pas que les argentins ne mangent que de la viande car les plats argentins ont par ailleurs hérité des traditions culinaires d'autres pays. En effet, la composition de la population de l'Argentine est le résultat de plusieurs flux migratoires, principalement venus d'Europe. Ces derniers ont transmis leurs habitudes culinaires de leur pays d'origine à l'Argentine. Pour avoir une idée de ce « melting pot » culinaire argentin, voici une petite classification selon les régions.

A) Le nord-ouest

Les Empanadas fourrées à la viande ou au fromage et accompagnées d'oignons, de maïs et de piment, le Pastel de Choclo, présenté sous forme de gratin en plat à base essentiellement de maïs tendre et de viande de poulet ou de bœuf, sont entre autres quelques savoureuses spécialités de cette partie de l'Argentine. Cette cuisine est plutôt très indigène, d'origine indienne et souvent assez épicée. Pour accompagner les plats argentins du nord-ouest, rien de tel qu'une Chicha. A base de farine de maïs, cette dernière est une boisson qui fermente au bout d'un certain temps dans des marmites de terre cuite et les indiens en raffolent. Comme autres spécialités de cette région, on peut citer la confiture d'un fruit local du nom de Chayote, de la soupe Quinoa et des fromages de brebis.

B) Le nord tropical

Il s'agit de la terre de brassage d'habitudes et de cultures venues de l'Argentine, du Paraguay et du Brésil. Donc, parmi cette gastronomie, on peut citer les poissons dont la préparation se fait en four ou en grillades surtout avec les daurades, les pacùs, les suribis, ? comme espèces les mieux consommées. Il ya également les grillades de zébu et le Mbeyù qui est une galette frite contenant de l'amidon de tapioca des Indiens Guaranis et se consomme le plus souvent avec du fromage ou du lait de sel. Pour étancher leur soif, leur boisson de prédilection est la Cachaça ou la Caña obtenues avec la canne à sucre locale.

C) La pampa

En dehors de la très célèbre viande de lapin, d'agneau et de bœuf, les spécialités suivantes font partie de la gastronomie locale. On peut citer également de la charcuterie, le lapin au vin rouge, le fromage de brebis, d'agneau à la braise voire des spécialités espagnoles et italiennes. Comme friandises, la pampa possède les fameuses Macarons de Cordoba qui sont généralement des biscuits en double, recouverts de vanille ou de chocolat et fourrés de crème de lait. Cultivée particulièrement dans les régions du Misiones ou de Corrientes, la Hierba de Maté constitue la boisson traditionnelle des Gauchos et s'appelle communément le Maté. Dans un récipient à Maté ou dans une calebasse bien décorée et en argent, à l'aide de pipettes en bec d'argent, cette boisson traditionnelle se consomme froide ou chaude.

D) Les Andes

Qu'il soit blanc ou rouge, c'est un vin de très bonne qualité accompagnant la gastronomie locale qui est produit dans les principales régions productrices de San juan et de Mendoza. Notez que la production annuelle est d'environ 10 millions hl, ce qui constitue près de 70 % de la production viticole de l'Argentine. D'ailleurs, le centre viticole le plus important de l'Amérique Latine se localise dans la région de Mendoza. Réparties entre 1221 propriétés, les principales variétés cultivées sont de type Malbec, Riesling, Cabernet Sauvignon, Merlot, Chenin, Chardonnay,  Ugni Blanc, etc. A côté d'une bonne bouteille de vin, vous pourrez savourer ces quelques plats argentins des Andes à savoir le Locro qui est un cassoulet à la mode argentine à base de maïs ou les divers légumes produits localement et de nombreuses tartes aux fruits, entre autres. Egalement, vous pourrez goûter aux soupes, au pastel de Choclo, au veau à la baise, aux pastels de papas, aux empañadas ou au fromage de chèvre.

E) La terre de feu et la Patagonie

Il s'agit du pays du mouton ou si vous voulez le centre principal de production ovine. Donc ce sont palette de mouton farcie et rôti de mouton qui sont à l'honneur de la gastronomie locale. Avec la côte Atlantique à proximité, c'est l'endroit idéal pour déguster poissons et autres fruits de mer. Quant à la région de Gaiman et de Puerto Madryn,  elle vous offre la possibilité de savourer les nombreuses pâtes de fruits ainsi que des galettes galloises qui n'existent nulle part. Quand l'Argentine consomme autant de viande que les Etats-Unis, pour  respectivement 34 millions d'habitants contre 230 millions,  il y a de quoi confirmer la présence de la viande dans la presque totalité de leur gastronomie.

gastronomie, plat argentin

A lire dans la même catégorie