Conseils pratiques

Glossaire fluvial : les termes incontournables

jeudi 11 novembre 2010
Le lexique des termes de la navigation peut être ésotérique pour les non initiés. Voici ci-dessus un glossaire pour vous édifier sur le lexique fluvial. Aak : ancien bateau de transport que l'on trouvait sur les petits circuits en Hollande et transformés maintenant en bateau de plaisance. Accéléré : anciens bateaux au drapeau rouge qui avaient priorité de passage dans les écluses du fait du paiement d'une taxe. Accolin : terrain situé entre deux voies parallèles d'une rivière Accoster : tentative pour un bateau de jeter l'ancre à terre  ou de joindre un autre bateau afin de s'immobiliser. Affluent : cours d'eau qui retrouve sa source dans un lit d'eau plus grand. Amont : partie la plus haute d'une rivière en allant vers la source. Aval : partie la plus basse de la rivière qui se  trouve à l'embouchure. Afflot : élévation s'un cours d'eau qui facilite le départ des bateaux marchandes.

Conseils de naviguation sur les canaux

vendredi 20 août 2010
Vous préparez une balade fluviale et vous allez pilotez vous-même votre bateau ? Une fois les petites appréhensions passées, piloter un bateau fluvial se fait aisément. Voici quelques conseils de navigation en attendant le jour de votre départ. Les cordes d'amarrage : Les bateaux sont équipés de 3 cordes de 15m environ chacune (une à l'avant et 2 à l'arrière du bateau). Pour éviter qu'elles ne traînent dans l'eau et ne soient prises dans les hélices, ranger-les bien sur le pont après chaque utilisation (généralement en cercle) pour faciliter leur prochaine utilisation. Dans les écluses : passez simplement la corde autour du plot. Surtout ne faites pas de nœud! Elles doivent pouvoir coulisser tout en restant tendues le long de la manœuvre. L'amarrage : 2 points d'attache suffisent pour stabiliser votre bateau. Pensez à tendre les cordes pour que votre bateau reste collé à la rive et ne bouge pas trop avec le courant ou le vent. Pour cela, enrouler la corde sur le point d'amarrage et la fixer sur le taquet du bateau. Si vous êtes en pleine nature, utilisez les arbres à proximité ou les piquets prévus à bord du bateau en veillant à ne pas traverser le chemin de halages.