Les Grottes de Mogao

jeudi 30 juin 2011
Partager cet article

Vous avez envie de découvrir l'art bouddhique dans sa globalité et vous ne savez où le trouver ! Rendez vous en Chine pour visiter les grottes Mogao. Situées à 25 km au sud-est de Dunhuang, ces grottes encore appelées Grottes des 1000 Bouddhas se classent parmi les meilleurs sites bouddhiques les plus complets au monde. Les fresques sont tellement grandes et originales qu'elles ont acquises au fil du temps une célébrité extraordinaire. C'est un ensemble de 492 grottes de quelques centimètres de hauteur à 35 m qui forment le temple des 1000 Bouddhas. La disposition et la bonne conservation des représentations murales font des lieux un site exceptionnel et unique dans son genre.

I) Histoire des Grottes de Mogao

C'est sur une période de 1000 ans que s'est étalée la construction de petits temples bouddhiques qui ont fini par donner les grottes actuelles. Cette construction qui débuta au IVème siècle a été poursuivie jusqu'au XIVème siècle. À une période de l'histoire, une grande partie des statues et des fresques a été endommagée  à cause d'attaques musulmanes. Ensuite c'est un groupe d'expéditeurs russes qui ont permis la découverte des grottes par les étrangers.

Bien après, précisément en 1900, Wáng Yuánlù, un prêtre Taoïste s'engage en s'auto désignant gardien des lieux des grottes de Mogao. C'est en revendant les manuscrits très anciens trouvés sur place que ce dernier a obtenu les fonds pour entamer les travaux de réfection du site. C'est ainsi que l'anglais Sir Aurel Stein dans les années suivantes a acheté environ 20 000 peintures et documents. Notez qu'une grande partie des ces vestiges du passé sont de nos jours exposés dans un musée anglais. Toute cette précaution qu'avait entreprise le gardien du temple n'avait pas empêché la dégradation des Grottes des 1000 Bouddhas par quelques pilleurs de trésor à savoir américains, russes, français, anglais et japonais. Si vous vous rendez sur les lieux vous verrez des signes de dégradation à cause des mauvais agissements de ces expéditions. Malgré toutes ces tractations, en 1987, l'UNESCO classa les Grottes de Mogao comme étant un Patrimoine Mondial de l'humanité.

II) Comment visiter le temple de l'art Bouddhique ?

Après être passés à la billetterie qui ferme une heure plutôt des heures ouvertures au public, vous pourrez débuter alors la visite. Le calendrier des heures d'ouvertures se présente comme suit : du 1er mai au 31 octobre de 8h30 à 18h et du 1er novembre au 30 avril de 9h à 17h30. Pour l'ensemble du site vous aurez droit à 3 heures voire 4 heures de temps de visite. Avec un billet acheté, vous bénéficierez de la visite d'une dizaine de grottes en petit groupe sous la direction d'un guide chinois. Pour passer d'un guide chinois à un guide parlant anglais ou français, il faut payer un supplément de plus. Vous pouvez voir d'autres grottes non contenus dans la visite classique et standard en achetant encore de plus gros suppléments. Ce qui vous amènera à un prix très cher et excessif. A cause de ces prix très élevés, le temple de l'art Bouddhique est devenu le site le plus cher de la Chine. Au guichet, tous les renseignements vous seront communique surtout lorsque vous voudrez acheter  des suppléments. Le seul hic dans ces visites, c'est que vous ne pourrez jamais emporter chez des images de ces lieux uniques. Tout ceci parce qu'en dehors et à l'enceinte des grottes, vous n'avez pas le droit de prendre des photos. D'ailleurs c'est au niveau de l'enceinte du site que l'on laisse tout ce qui est appareils photos. Une autre condition pour bien mener sa visite c'est de se munir d'une bouteille d'eau car une fois à l'intérieur des grottes vous ne pourrez pas en acheter alors que la chaleur pourra par moments s'avérer insupportable. Etre accompagné d'un guide est primordial étant donné que certaines grottes peuvent être fermées à clefs. 8 à 10 grottes uniquement ouvertes au grand public comprennent le parcours standard de visite du site. Selon les consignes assignées à votre guide, vous aurez  l'occasion de visiter les plus célèbres grottes mais également quelques unes choisies au hasard.

Les principales grottes à visiter absolument sont les grottes 17, l78, 130 et 96. La fameuse et mythique bibliothèque murée et le grand Buddha couché sont dans la grotte 178. La grandeur nature des statues de Buddha de 26 m et de 35 m de hauteur vous réserve la plus grande stupéfaction de votre vie. Ces dernières se trouvent respectivement dans les grottes 130 et 96. Ce parcours fait parti des visites en groupe. Une fois ces visites groupées terminées, si vous bénéficiez d'un payement de suppléments, vous pourrez entamer la visite des grottes payantes. Dans le cas contraire, étant donné qu'il existe des grottes laissées ouvertes pour le grand public gratuitement, vous pourrez alors terminer votre visite comme  bon vous semble. Il en existe une demi-douzaine de grottes gratuites.

III) Les tarifs

Au musée, l'entrée est gratuite et donne l'occasion à ceux qui n'ont pas les moyens de payer leurs visites de pouvoir contempler des reproductions de certaines grottes non gratuites. Pour les visites des Grottes de Mogao le tarif normal est de 17 ? alors que le tarif étudiant est fixé à 8 ?. Le prix pour avoir un supplément comprenant un guide de langue étrangère est de 2 ?. En dehors du tarif normal de visite, vous serez obligés de débourser entre 16 et 53 ? par grotte pour en visiter d'autres. Quand vous arrivez à Dunhuang, un seul moyen de transport vous est offert pour vous rendre sur le site abritant les grottes. A défaut du bus qui n'existe pas, seul le taxi vous permettra de vous rendre sur le site touristique à 10 ? pour l'aller et le retour.

IV) Mon témoignage des lieux

En principe lorsqu'on évoque un lieu touristique, on est ravi et surexcité par toutes les belles choses que l'on s'attend à découvrir. Mais c'est tout à fait le contraire après une visite des Grottes de Mogao. Malgré que le site soit fabuleux et exceptionnel, on en revient le plus souvent déçu. Comprenez que la déception n'est pas due au contenu du site mais plutôt à l'organisation des visites en commençant par l'accueil jusqu'à la dernière étape de la visite. On dirait que le personnel des Grottes de Mogao s'est entendu pour réduire au maximum le pouvoir d'attraction du site. Ils justifient leur démarche par le fait qu'ils sont dans une logique de préserver le plus longtemps possible l'authenticité des Grottes. Malgré cela, tout l'extérieur du temple a été réfectionné et lissé. Le plus agaçant lors de ces visites c'est le fait de payer un billet aussi cher et d'être obligé de partager la visite avec plus de 20 personnes. Situation qui ne permet pas d'être à l'aise pour profiter de la beauté des lieux. La lenteur des services annexes est également insupportable.  Par exemple, pour bénéficier d'un guide étranger, on est obligé de se rendre à un autre bureau dont l'attente peut durer plus d'une heure. On est également confronté au non remboursement des billets malgré que le service ne soit bien rendu. C'est notamment le cas lorsqu'on paie un plus pour accéder à des grottes en principe non ouvertes au public. Une fois sur les lieux et après avoir choisi quelques grottes, on peut se voir refusé l'accès de quelques unes prétextant que les grottes choisies ne font pas partie de celles qui devaient être ouvertes pour ce jour. Le plus irritant encore c'est de se voir interdire son appareil photos et de ne pouvoir acheter de l'eau à l'enceinte du temple. Grosso modo, c'est le paradoxe qui est le maître de jeux dans les Grottes de Mogao : un fabuleux temple mais très mal géré.

Dunhuang, grottes chine, Grottes des 1000 Bouddhas, Grottes Mogao, visiter grottes Mogao

A lire dans la même catégorie