La cité interdite à Pékin

mercredi 13 juillet 2011
Partager cet article

Être en séjour à Pékin, est agréable  mais visiter la Cité Interdite est plus sensationnel encore. En d'autres termes, si jamais vous avez décidé de visiter Pékin, faites tout pour découvrir la cité interdite.

I) Pourquoi la Cité Interdite ?

Ce sont les 24 empereurs des dynasties Qing et Ming qui ont à tour de rôle fait de la Cité Interdite leur domicile. Terminée en 1420, la construction de la Cité Interdite commence à partir de l'an 1406.  Donc c'est 14 ans de durs labeurs que plus d'un million d'ouvriers se sont donnés pour finir ce beau chef-d'œuvre.

Retenez qu'il n'a pas été le seul empereur à  résider dans ce temple impérial car au total 24 empereurs se sont succédés entre 1420 et 1911 pour occuper les lieux. A l'époque ce qui était surprenant, c'est que ni regarder, ni s'approcher de la Cité Interdite n'étaient permis, seuls l'empereur et sa cour avaient accès à l'intérieur. Cependant depuis son ouverture au grand public en 1924, le temple interdit est devenu le lieu le pus visité en Chine. Le nom de Cité Interdite viendrait de la connotation divine rattachée à la personne de l'empereur. Ce dernier se voyait comme étant le fils du ciel .Pour lui, c'est le ciel qui lui avait conféré tout son pouvoir. Il comparait sa vie sur terre à celle d'un dieu dans le ciel. Ainsi, le lieu de séjour sur la terre de l'empereur doit être une réplique de la Pulple Palace, l'équivalent du palais impérial de dieu dans le ciel. Et comme les humains n'ont pas accès au temple divin, les populations de Pékin n'avaient pas accès non plus  au royaume des empereurs Ming et Qing, d'où le nom «  Cité Interdite ». D'ailleurs, celle-ci, de nos jours a été transformée en musée et occupe une place importante dans le classement mondial des vestiges historiques. Il fait la fierté de la  Chine. Derrière le Kremlin en Russie, le palais de Buckingham au Royaume-Uni, la Maison Blanche aux États-Unis et le palais de Versailles en France, la Cité Interdite occupe la cinquième place du classement. Cette dernière est la représentation du point culminant et l'essence même de l'architecture chinoise traditionnelle. Sous la préservation du gouvernement central chinois, la Cité Interdite érigée en musée est classée parmi les monuments historiques les plus importants en 1961. C'est en 1987 qu'elle a été inscrite par l'UNESCO dans la liste du patrimoine culturel mondial. C'est pourquoi, en Chine, bien qu'étant le plus grand ancien palais du monde, la Cité Interdite reste bien conservée.

II) Description du temple impérial

Avec une superficie globale de 150 000 m², la Cité Interdite s'étend sur  environ 72 hectares. Sa composition est très variée car dans  les 90 palais du temple impérial, vous aurez la chance de découvrir 980 bâtiments et 8704 chambres. Il se caractérise par l'orientation de tous les édifices vers l'axe central au sud-nord. Il en est ainsi parce que l'endroit où l'empereur a vécu devait être le centre du monde pour pouvoir étendre au mieux sa suprématie. La ville abritant la Cité Interdite est scindée en deux parties. Il s'agit du palais intérieur et d'une grande cour extérieure. Vous serez émerveillés par l'originalité de la construction du temple de la Cité Interdite. Trois principaux bâtiments composent la cour extérieure. Le premier constitue la salle de l'harmonie suprême ou Tai He Dian. Le second représente celui de l'harmonie ou Zhong He Dian. Le troisième bâtiment dit salle de l'harmonie préservée ou Moyen Bao He Dian servait de lieu de cérémonies des grands empereurs. Chaque côté de l'annexe de la Moyen Bao He Dian accueillait des dirigeants qui  discutaient des affaires de l'Etat . Dès que vous serez à l'intérieur du temple impérial, là également plusieurs niveaux vous enchanteront. Vous pourrez admirer entre autres pièces le Palais de Tranquillité terrestre ou Kun Ning Gong et le Palais de la paix et de l'Union ou Jiao Tai Dian. Dans le temps, les concubines et l'empereur étaient domiciliés dans les six palais orientaux et occidentaux de la Cité Interdite.

L'empereur les utilisait également pour traiter ses affaires. Même à l'époque, la sécurité était de mise et  vous serez fascinés par la hauteur du mur de clôture qui faisait 10 mètres de haut sur une circonférence de 3,430 mètres. A Chaque coin de la Cité Interdite de forme rectangulaire était érigée une tour de guet sublime très fortement gardé. Par ailleurs, le palais impérial regorge de jardins aussi splendides les uns que les autres. Tout à fait à l'Ouest du palais impérial deux lacs, avec autour le siège du Parti Communiste chinois et du gouvernement de la République populaire de Chine,  forment le magnifique parc ou Zhongnanhai. Le parc Beihai contenant également un lac se trouve dans la partie nord-ouest de la gigantesque Citée Interdite. Ne manquez pas de visiter aussi la célèbre place où s'est pendu le dernier empereur Ming du nom de Ming Chongzhen en 1644, plus exactement la « Colline de Charbon » dans le lac Jingshan.

Palais Impérial, cité interdite, visiter la cité interdite, visiter pékin

A lire dans la même catégorie