Découvrir la Croatie en voiture : ce qu'il faut savoir

lundi 11 avril 2011
Partager cet article

Pour votre séjour en Croatie, sachez que, comme dans tous les autres pays, la Croatie a ses propres règles en ce qui concerne son transport. Conduire une voiture en Croatie revient donc à bien connaître le système routier du pays. Les transports en commun ne sont pas toujours ce qu'il y a de plus pratique, surtout dans un pays étranger. Les bus en Croatie peuvent être très lents surtout ceux qui roulent dans les îles  La location d'une voiture en Croatie s'avère donc être une très bonne alternative.

C'est un bon moyen pour commencer ses vacances en toute tranquillité. Vous pourrez vous trouvez un endroit très calme loin du centre ville, faire vos courses et revenir comme bon vous semble, visiter la Croatie en voiture à votre guise. Il convient, cependant, pour louer une voiture en Croatie de réserver au moins 15 jours  à l'avance pour pouvoir bénéficier des meilleures offres. En plus, certaines agences demandent des délais de réservations plus ou moins éloignés de la date  du début de séjour.

Vous en trouverez à la sortie de l'aéroport. Bien que voyager en Croatie sans voiture soit moins cher, transporter sa voiture à bord d'un ferry est une solution. Vous pouvez faire des réservations en ligne ou par téléphone jusqu'à deux jours avant la traversée. Mais il en faudra plus pendant la haute saison et venir bien en avance pour l'embarcation. Certaines compagnies peuvent vous  permettre d'effectuer des réservations de dernière minute, cependant il n'y a aucune garantie.

Il n'existe aucune difficulté à  trouver l'essence en Croatie. Néanmoins, les  stations étatiques sont les moins chères. Le carburant est à 8HRK le litre pour l'essence. Ce qui fait que le péage Zagreb à Zadar soit 109HRK et de Zagreb à Rijeka, 56HRK. En ce qui concerne l'alcoolémie, la prudence est vivement recommandée. Les policiers présents sur la route sont tous munis d'alcootest. Ils sont capables à l'aide de cet instrument de déceler illico la teneur en alcool contenue dans le sang des automobilistes.

Le taux permis est au maximum 0.5%. L'irrespect de cette norme entraîne une amende d'environ 35?. Si l'automobiliste refuse de se soumettre aux contrôles d'alcoolémie, il sera considéré comme conducteur en état d'ivresse. La loi croate exige auprès de la police des analyses sanguines si un accident survenu a eu pour conséquences des blessures graves. Le réseau routier en Croatie est plus ou  mois dense selon chaque période de l'année (hiver, été etc.) et en fonction des routes empruntées.

Ainsi, la route de la côte peut se révéler éprouvante. Un véritable supplice surtout entre l'Adriatique et les Alpes dinariques ! Cela s'est amélioré depuis l'ouverture de l'autoroute, ce qui vous permet aujourd'hui de parcourir Fente-Zagreb en quatre heures. Reste plus qu'à espérer l'ouverture très prochaine de l'autoroute Zagreb à Dubrovnik ! Quand aux routes nationales, les conducteurs seront obligés de réduire leur vitesse puisque les routes sont transformées en patinoire pendant l'hiver. N'oubliez pas que les autoroutes en Croatie, fabuleuses qu'elles sont, restent toutes payantes.
conduire croatie, location voiture croatie, louer voiture croatie, visiter craotie voiture, voiture croatie

A lire dans la même catégorie