L'Île de Philae

mercredi 19 janvier 2011
Partager cet article

L'île de Philae se situe en sur le Nil  entre l'île de Biggeh, l'île d'Aguilkia, l'ancien et le nouveau barrage d'Assouan.  Elle est longue de 460m et large de 150m. Les débuts de sa construction  sont attribués à l'un des premiers pharaons d'Egypte Nectanébo 1er , quatre siècles avant Jésus Christ. C'est une vaste esplanade des temps ptolémaïques.

Autrefois, l'île de Philae était le gardien de nombreux  temples comme les temples d'Hator, d'Horus et d'Auguste et le temple d'Isis. Avec la construction des deux barrages d'Assouan, il fut submergée d'eau vers 1970 et l'on dû penser à délocaliser les temples vers l'île voisine d'Aguilkia.

Parmi tous les trésors de l'île de Philae, c'est le temple d'Isis qui magnifie beaucoup plus  la richesse de  l'archéologie égyptienne.  L'histoire raconte que la déesse-mère Isis y fut vénérée par les peuples de Nobade et de Blemmyes avant que  Justinien, l'empereur, n'y mette un terme par la construction d'une église copte à la place.

Le temple d'Isis parcourt une longueur de 65m et est constitué de colonnades, d'une grande salle hypostyle, d'une cour, d'une chapelle et de deux pylônes.

Parmi les autres endroits susceptibles d'intéresser les touristes sur l'île, il y'a :

  • le kiosque de Nectanébo 1er qui conserve des dessins entre des colonnes ;
  • les colonnades d'Augustes avec des empereurs habillés de pagnes à ne pas confondre avec les pharaons grâces à leurs cartouches ;
  • un temple d'Imhotep derrière une minuscule colonnade ;

La visite se déroule en 3 heures par l'entremise d'un guide qui s'y connaît en hiéroglyphes pour vous décrypter certains passages des colonnades. Pour profiter d'une découverte du temple d'Isis et de l'île de Philae en toute quiétude, le moment le plus indiqué est de 11h30 voire midi.

archéologie égyptienne, temple d'Isis

A lire dans la même catégorie