Les mosquées les plus célèbres du Caire

jeudi 20 janvier 2011
Partager cet article

Et si on prenait le large pour aller du côté du Caire ? Le Caire regorge de passionnantes choses que l'on pourrait y découvrir. On ne parle pas que des tombeaux et des momies. Cette fois-ci, c'est plutôt pour aller du côté de ses grandioses mosquées.

Qu'est ce qui fait la renommée des mosquées du Caire ? Il y'en a qui sont célèbres pour avoir traversé l'épreuve du temps. La mosquée Ibn Touloun en est une. Edifice indétrônable depuis 876, cette mosquée se situe à Al-Qatai, ancienne capitale d'Egype. Avec quatre portiques sur ces parties latérales, une fontaine centrale et un minaret comme celui de Samara (Irak), la mosquée d'Ibn Touloun, qui doit son nom au fondateur des Toulounides, est un symbole à Al-Qatai.

D'autres mosquées représentent le creuset du savoir du monde musulman. A l'image d'une bibliothèque universelle, la mosquée Al-Azhar fait office de référence en raison de la richesse des écrits qui y sont conservés. C'est là qu'est conservée la tête d'un descendant du Prophète (PSL) du nom d'Hussein. Elle doit sa grandeur au grand Calife al-Muizz li-Din Allah, son maître d'œuvre entre 970 et 972. Il a fallut pour la construire du marbre dont la cour est recouverte et des matériaux anciens.

Les couleurs de la mosquée Aqsunqur sont un attrait très agréable. C'est une mosquée de céramique bleue qui fut construite en 1347.

Mais en matière d'architecture, la mosquée du Sultan Hassan l'emporte haut la main. Imaginez une impressionnante porte de 36 mètre?ça coupe le souffle certainement. Ceci n'est toutefois rien comparé à ce qu'on trouve à l'intérieur de la mosquée du Sultan Hassan. Des madrasas aux minarets, du pupitre ancien à la fontaine aux huit côtés et huit angles, le souci du détail se ressent.

C'est en 1356 que le sultan Hassan ibn al-Nasir Muhammad ibn Qalawun prit sur lui de détruire les habitations du site pour continuer l'ouvrage de la mosquée. Non loin, il y'a la mosquée Al Hussein, repère du monde chiite, où git le fils du sultan Hassan.

A côté, la mosquée Al Rifaï est le conservateur de défunts personnages comme  celui du shah d'Iran d'Ismaïl, et de Fouad.

On peut jouir d'une vue surprenante sur la citadelle du Caire sur laquelle trônent les mosquées Mohamed Ali  (doté d'un dôme de 21m de diamètre) et la mosquée An-Nasr Muhammad construite en 1318.

Les hommes à avoir donné leurs noms aux mosquées réalisées par leurs soins sont nombreux au Caire :

-le sultan Quaït-Bey  à la mosquée Quaït-Bey de 1474, gardien du cénotaphe du sultan et des sœurs.

-le sultan Al Hakim à la mosquée Al Hakim  décoré de marbre blanc et qui date de 996.

le caire, mosquée Al-Azhar, mosquée Al-Hussein, mosquée Al-Rifaï, mosquée Aqsunqur, mosquée Qaït Bey, mosquée Sultan Hassan

A lire dans la même catégorie