La ville de Thessalonique

mardi 31 janvier 2012
Partager cet article

ThessaloniqueThessalonique

La Tour blanche de ThessaloniqueLa Tour blanche de Thessalonique

Musée ArchéologiqueMusée Archéologique

Eglise Sainte SophieEglise Sainte Sophie

Arc de GalèreArc de Galère

Situé au fond du golfe Thermaïque, Thessalonique est la deuxième  ville la plus habitée de la Grèce après Athènes. Avec une superficie de 7,8 kilomètres carrés, elle compte plus de 360 000 habitants. Si la ville est très connue à travers le monde, c'est sans doute à cause de son histoire et de sa diversité culturelle.

Thessalonique : bref récit des origines à nos jours

Si vous vous rendez en Thessalonique, une brèche dans le temps s'ouvrira devant vous et vous fera voyager de l'antiquité au début de ce siècle-ci. L'histoire de la ville débute vers l‘an 315 av. J-C, date à laquelle elle fut fondée par le roi Cassandre de Macédoine qui l'a dédiée à sa femme Thessalonikè, fille de Philippe II de Macédoine. Dès sa création, la ville devient un axe incontournable en raison de sa situation géographique ce qui y permettra le développement du commerce. Grand carrefour, la ville voit sa population non seulement s'accroître mais aussi se diversifier de manière exponentielle. On y comptait ainsi des juifs, des italiens, mais aussi des romains. Entre 168 et 148 av. J-C, les romains s'emparent de la région et Thessalonique devient la capitale de la Macédoine. Vers la fin du IIIème siècle, la ville est investie par l'empereur Galère. Puis ce sera tour à tour les sarrasins (dans le début du Xème siècle), les normands de Sicile (vers 1185), puis à nouveau les romains (entre 1204 et 1224), et enfin les Ottomans (vers 1430). Vers 1492, la ville voit sa population s'amplifier par l'immense exode des juifs expulsés d'Espagne. La vie politique de la ville s'active au début du XXème siècle avec le soulèvement des Jeunes-Turcs entre 1903 et 1908. La ville qui fut pendant près d'un demi-siècle sous la domination Ottomane passa à celle de la Grèce après les deux guerres balkaniques vers 1912.

Ce que vous verrez en Thessalonique

La Thessalonique est tout à la fois une ville historique, culturelle, industrielle et commerciale. Les reliques qui s'y trouvent sont d'excellents témoignages de sa longue et vieille histoire.

Les musées…

Plusieurs sites ont été transformés en musées. Vous aurez l'occasion d'en visiter quelques uns.  A ce titre, on peut citer le Musée archéologique de Thessalonique dans lequel vous verrez des objets d'arts datant de la préhistoire exposés dans dix salles différentes. Il y a aussi le Musée de la culture byzantine qui est l'un des musées à visiter dans la région pour mieux appréhender son histoire et sa culture. Le Musée de la présence juive quant à lui reprend à travers ses expositions l'histoire des juifs de leur arrivée massive dans la région en 1492 à la déportation durant la Seconde Guerre mondiale. Il y a encore le musée macédonien d'art contemporain qui est consacré dans son ensemble aux œuvres grecques et européennes. Enfin, dans la Tour Blanche, vous trouverez le Musée d'histoire et d'art de Thessalonique ruines des fortifications vénitiennes du XVème siècle.

…Et d'autres édifices

D'autres monuments s'offriront à vous lors de votre visite en Thessalonique. Vous ne devez surtout pas manquer de vous rendre au pied du célèbre Arc de Galère érigé en mémorial de la victoire de l'empire romain sur les Perses. Vous pourrez aussi contempler de très nombreuses églises dont la plus ancienne est l'Achiropiitos construite vers le Vème siècle. Vous en verrez également d'autres d'une grande beauté comme l'église Sainte Sophie  dont le dôme en voûte présente un ensemble décoratif agréable. On peut tout autant en dire de l'église du couvent de Latomou. 

Thessalonique, Arc de Galère, Achiropiitos, Latomou, église Sainte Sophie, Musée archéologique de Thessalonique, Musée de la culture byzantine, Musée de la Tour Blanche, Musée macédonien d'art contemporain, Musée de la présence juive