Le mont des Oliviers à l'est de Jérusalem

mercredi 12 janvier 2011
Partager cet article

Le mont des Oliviers à Jérusalem est un site à la croisée des religions. De l'ascension du roi David sur ses flancs aux tables destinées aux sacrifices édifiées par Salomon, nombreuses sont les légendes qui ont marqué son histoire au fer rouge. C'est de ce caractère religieux qu'est empreinte cette colline qui s'élève sur 800 m de haut. La présence d'oliveraies a conféré son nom à ce mont de l'Est de Jerusalem. L'histoire retient que le mont des Oliviers fut le théâtre des faits marquants des ultimes moments de Jésus. C'est à Bethanie qu'il passa un séjour avec ses compagnons lorsque vint Pâques. Par la suite, c'est là que l'histoire de l'ânon et son acclamation au retour du mont eurent lieu. Si le mont des Oliviers a comporté des temples jadis, Jésus en ordonna l'éradication. Sur la colline également, il y'eu un endroit du nom de Gethsémanie où Jésus prit le dernier de ses repas et attendit que l'ennemi vint le prendre au jardin du Cédron. C'est ce qui explique sans doute l'édification de nombreuses églises sur le mont (Dominus Flevit, église de Toutes les Nations, église du Pater Noster). Dans chacune de ces églises du mont des Oliviers, l'histoire de Jésus y est racontée à travers ses pleurs pour Jérusalem, ses derniers instants avant de s'élever ou encore ses fidèles compagnons apprirent de lui le Notre Père. Le mont des Oliviers rassemble le christianisme et l'islam au sein d'un lieu dénommé la mosquée de l'Ascension qui garde encore de nos jours les reliefs du pied de Jésus lors de son élévation au ciel.Le mont des Oliviers est un site d'archéologie riche en monuments telles que les tombeaux d'Absalom. Ils se trouvent à Cédron et bien que construites au 1er siècle sont encore présents. Si vous avez déjà entendu parler de Yahvé et du jugement dernier, sachez que certaines croyances situent ce jour sur le mont des Oliviers. Chose peu commune, il rassemble des cimetières de diverses religions comme le premier cimetière juif sur terre. Feront parties des premiers qui se lèveront au Dernier Jour ceux qui sont dans ces cimetières.Dans d'autres tombes datant de l'an 1500 avant JC, reposent des prophètes de diverses époques (à Dominus Flevit). C'est un cimetière fait en bronze et qui aurait également servi quand Jésus vivait.
archéologie, mont des oliviers