Les touristes intéressés par la chirurgie esthétique marocaine

vendredi 19 août 2011
Partager cet article

Le Maroc est devenu une destination incontournable pour les femmes du fait de sa performance avérée en chirurgie esthétique. Une bonne réputation dans ce domaine favorisée par la qualité des soins à des prix très avantageux. Cette grande affluence des femmes s'explique par le fait qu'elles ont été victimes de mauvaises expériences dans les établissements spécialisés aux Etats-Unis. Egalement, la compétence des chirurgiens esthétiques marocains avec des prestations  moins chers donnent un important essor du tourisme médical local. En plus d'être aussi compétitive que celle européenne, la chirurgie esthétique marocaine se particularise par sa fiabilité et ses prix à portée des bourses. Ainsi, au même titre que la Tunisie, grâce à la chirurgie esthétique, le tourisme médical fait du Maroc une destination mondiale. Cependant, la manière de procéder des deux pays est différente car au Maroc, contrairement à la Tunisie, les transactions se font sans l'intermédiaire d'organisateurs de voyage ou d'agences de voyage.

Notez que le Maroc n'est pas novice dans la matière car depuis les années 50 la chirurgie esthétique existait. L'affluence de la clientèle est considérable en ce sens que par mois près de 1000 à 1200 interventions de chirurgies esthétiques se font. En règle générale, ce sont les femmes qui constituent la majorité de cette clientèle venant de partout notamment d'Afrique, du Canada, du Moyen-Orient et d'Europe. Mais de plus en plus, les hommes font leur apparition parmi la clientèle de chirurgie esthétique. D'ailleurs, la  (SMCPRE) « Société marocaine de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique » informe qu'un homme sur trois femmes recourt à la chirurgie esthétique. Grâce à toutes ses prouesses, cette pratique, à l'origine de cette attraction très importante de touristes du monde entier, fait apparaître un nouveau genre dans ce domaine, il s'agit du « tourisme médical ».

chirurgie esthétique, tourisme médical