Musée

Le musée de la Nubie

vendredi 4 novembre 2011 - Egypte : Lieux touristiques
Envie de connaitre une civilisation riche engloutie jadis dans un grand lac ? Alors, vous devez visiter absolument le musée de La Nubie. C'est une exposition de 3,5 km².
Il permet de connaitre toute l'histoire de la Nubie engloutie par le lac Nasser. C'est une  région hyper riche en minéraux. On peut y découvrir une myriade d'objets classés de manière chronologique (de la préhistoire à notre époque !). 

La Maison des Canuts

mardi 22 mars 2011 - Lyon : A visiter
Quand on entend le mot « Canut », plusieurs images viennent dans la tête. On revoit une armée d'ouvriers  qui chantent :« c'est nous les canuts » et luttent pour améliorer leur vie. Toutefois sachez que dans « la maison des canuts » vous allez découvrir de magnifiques pièces en soie également.
a) Visite de la maison
Si l'entrée est libre, vous devez payer 6 euros pour une visite guidée (3 euros si vous êtes écolier ou étudiant).
Les férus de soie seront comblés pendant leur séjour à Lyon dès le début de la visite de  « La Maison des Canuts ».Sachez que vous allez pouvoir apprendre à tisser avec les « Jacquard à bras » ou connaitre l'histoire de la  soie. Vous pouvez écouter la fabuleuse histoire des canuts.

Le Musée Evita

vendredi 26 novembre 2010 - Argentine : Buenos Aires
Le musée Evita n'est pas un musée comme les autres. ?uvre de l'architecte Estanislao Pirovano, son histoire fut marquée par  l'empreinte de cette dame emblématique du même nom en l'honneur de qui le musée fut érigé le 26 Juillet 2002. On sent encore vibrer dans ses murs la présence d'Eva Peron dite Evita, cette première dame si généreuse qui fit du musée (jadis hôtel en 1946) un lieu d'accueil  de femmes et d'enfants défavorisés.

La maison des esclaves sur 'île de Gorée

mardi 19 octobre 2010 - Sénégal : Les îles
L'esclavagisme est bien loin derrière nous. Mais il existe encore des vestiges qui nous rappellent à son souvenir. La maison des esclaves située sur l'île de Gorée aussi appelée la maison rose en est un. En 1780, le français Nicholas Pépin fut à l'origine de la construction de ce qui deviendra pour l'humanité un véritable mémorial. Mais cette affirmation est contrecarrée par le point de vue d'historiens affirmant qu'elle aurait été l'œuvre d'hollandais.