La visite des Thermes de Caracalla ...

mercredi 6 avril 2011
Partager cet article

Débutant  au 2ème siècle,  les constructions des Thermes de Caracalla furent achevées sous le règne du Roi Caracalla d'où l'origine de son nom Thermes de Caracalla. Avec une superficie de 10ha, les thermes servaient à la fois de bains (publics ou privés,  chauds, tièdes ou froids), des cures thermales, massage, exercices de gymnastique ou la nage. Ils contenaient 64citernes d'eau contenant chacune 80 000 litres alimentés par un aqueduc. Ils pouvaient  accueillir plus de 1600baigneurs.

Les Thermes de Caracalla, aujourd'hui en ruines, furent l'un des plus immenses établissements thermaux de l'antiquité romaine. Ils ne se limitaient pas tout simplement au bain, l'établissement comprenait en outre des bibliothèques, des terrains de sport(palestres), des centres de soins médicaux et un superbe jardin d'où on pouvait accéder à des restaurants, des boutiques, un stade, faisant de l'endroit une zone de loisirs et un point de plusieurs rencontres d'affaires. La colline de Caelius, abandonné il y a des siècles, se trouve en face des thermes et en haut de la colline, s'élève l'église  de Santa Maria in Domnica. C'est en haut d'un immeuble antique que fut construite la basilique dédiée aux martyrs romains Saints Jean et Paul. Quant à l'église circulaire  de Santo Stefano Rotondo, la plus ancienne de toute l'Italie, elle  s'élève au sommet des arcades de l'aqueduc. La visite de ce lieu antique vous procure une véritable sensation de bien être et de plaisir. Une visite guidée complète de 3h vous est proposée, vous permettant en outre de découvrir les maisons qui entourent le site. L'endroit  est ouvert au  public tous les jours (sauf les mardis et mercredis) de 9h à 18h et le lundi, il ferme à 13h. La billetterie ferme 1h avant la fermeture du site. L'entrée  est à 6?, le tarif réduit à 3? et  gratuite pour les moins de 18 et les plus de 65 ans.

lieu antique, Thermes de Caracalla

A lire dans la même catégorie