Quartiers

Visite du centre antique de Rome

mercredi 24 août 2011
Le centre antique de la ville de Rome est constitué principalement de la colline du Capitole. Probablement bâti par les étrusques en le fortifiant, cette place, aux débuts de la ville de Rome, symbolisait le cœur du pouvoir de cette cité. Plusieurs temples de l'Antiquité  dont celui de Jupiter ayant disparu de nos jours, avaient leurs édifices bâtis dans cette partie de Rome. Le reste du centre antique de Rome est constitué par le cirque Maxime au sud, la colline du Palatin qui est le lieu de fondation de Rome par Romulus selon la légende, les marchés de Trajan au nord en bas de la colline de L'Esquilin et les plus vastes thermes de Caracalla de l'antiquité près de la muraille d'Aurélien au sud-est.

Le mont Testaccio

vendredi 8 juillet 2011
La « 8ème colline » romaine faite de tessons d'amphores, c'est-à-dire le mont Testaccio, a  donné son nom au quartier de Testaccio.
I) Bref rappel de l'historique du Mont Testaccio
Le Mont Testaccio était une décharge de l'emporium, un port fluvial voisin. L'intervalle qui va de la fin de l'époque républicaine jusqu'au milieu du IIIème siècle, correspond à la période d'utilisation de cette décharge. Devenant ainsi le lieu privilégié des parties de campagnes et des fêtes quelques siècles après son abandon, le Mont Testaccio se mue en réel Golgotha. Il a été pour le Chemin de Croix du Vendredi saint un véritable point d'aboutissement à partir du XVème siècle. Des fêtes typiquement romaines appelées Ottobrate  étaient célébrées au pied du Mont Testaccio, qui en devient le lieu privilégié. Ces fêtes commençaient à la fin des vendanges et étaient caractérisées par le défilé de charrettes chargées de cueilleurs de raisins. Ces fêtes étaient également l'occasion de faire des concours de poésie, de danse, de chant et de jeux.