Le métro de Moscou, oeuvre à part entière

mardi 6 septembre 2011
Partager cet article

Métro de MoscouMétro de Moscou

Le meilleur marché et le type de transport le plus rapide de Moscou sont incarnés par le métro local. Cette spectaculaire performance du métro de Moscou est due en grande partie par ses 200 km de voies avec une ligne  circulaire, 10 lignes radicales fonctionnant de 5h 30 à 1 h 00.  Portant le signe « M », les différentes stations ne passent pas inaperçues et aux heures de pointes les rames ont une cadence de 1 à 2 minutes pour une moyenne de 2 à 4 minutes. En russe, des hauts parleurs ne cessent d'annoncer la succession des stations et l'ouverture et la fermeture des portes sont automatiques. Pour plus de sécurité, des dispositions ont été prises telles des téléphones accessibles au public, des postes de secours et de police dans chaque station. Des caisses sont placées à l'entrée de chaque station pour l'achat des cartes d'accès magnétiques pour le métro de Moscou.

Début du chantier du métro de Moscou

C'est au début des années 1930 que le chantier du métro de Moscou a débuté. La construction de ces stations est unique dans son genre grâce à leur décoration intérieur très luxueuse.

Celle-ci caractérisée par un éclairage très recherché est faite de marbre avec des fresques et mosaïques très exotiques. Le Kievskaya de1954,  le Komsomolskaya de 1952, le Ploshchad Revolutsii de 1939, le Mayakovskaya de1938-39 et le Novoslobodskaya 1950 sont comptés parmi les métros de Moscou les plus beaux. Ces stations méritent vraiment leur appellation de « Palais souterrain » du fait de la fastueuse décoration et de l'architecture unique. Cependant le plus grand chef-d'œuvre du métro de Moscou s'appelle «Mayakovskaya »,  se trouvant à une profondeur plus grande et ouverte depuis 1938. Lors de l'Exposition internationale de New-York, la décoration intérieure à base de la rodonite et de la diorite de ce métro a fait l'objet d'un vif succès.

Il s'agit de deux marbres différents dont le premier nommé est une pierre rouge-rose semi-précieuse et le deuxième en acier brillant vert-noir. De thème « un jour dans le ciel soviétique » et dessinés par l'artiste russe Alexandre Deineka, les 33 mosaïques de cette station décorent sa voûte de l'allée centrale. Tout cela pour dire que du monde entier des curieux se ruent dans les profondeurs des métros de Moscou pour contempler ces splendides stations à décorations sublimes. A titre d'exemple, pour montrer le chemin de sortie vers la Place rouge ou le centre de la ville, des statues de bronze dirigent les visiteurs dans le hall central de la station « Ploshchad Revolyutsii » ou « Place de la révolution ». Toujours pour le plaisir des visiteurs, à la station « Sportivnaya », précisément à l'entrée, il y a un musée témoignant de l'histoire du métro de Moscou.

Comparaison du métro de Moscou au reste du monde

Les métros de Moscou comparés à ceux de Paris sont à couper le souffle pour un usager parisien découvrant pour la première fois ces « vrais palais souterrains ». Ils sont considérés comme les plus beaux au monde par un touriste de passage à Moscou car ils constituent ainsi de véritables galeries d'art. A côté de celui de Tokyo, le métro de la capitale russe est le plus important du monde de par la quantité de passagers transportés à la fois. Bien que le métro de Moscou soit plus petit de taille que ceux de Londres, de New York, de Madrid ou de Tokyo, il n'en demeure pas moins le plus attractif grâce aux décorations plus belles les unes des autres. La splendeur de ces décorations n'existe nulle part et séduisent n'importe quel usager qui pour pouvoir encore et encore contempler cette beauté, pourrait laisser passer la première rame. Cependant il y a parmi ces stations quelques unes à ne manquer sous aucun prétexte car elles sont les plus merveilleuses et uniques. Il s'agit des toutes premières stations construites sous la période communiste avec des efforts architecturaux remarquables.

C'est le cas pour celle de Novoslabodskaya dont la construction date de 1949 à 1954, caractérisée par des esquisses du peintre Korin en vitraux polychromes. L'amitié entre les deux peuples salve de l'Ukraine et de la Russie bénéficie d'une représentation dans la station Kiyevskaya. Ailleurs, dans la station Belorruskaya, vous serez hypnotisé par les mosaïques consacrées au peuple Biélorusse du peintre Oprishko et les fantastiques statues relevant le blason de ce bâtiment en hommage de l'ancienne république soviétique.  Celle de Komsomolskaya quant à elle illustre des scènes de lutte russes pour la liberté à travers de jolies décorations en arcades de 72 colonnes. A cause de l'immensité de cette dernière, 15 escaliers mécaniques facilitent le transit autour d'un décor dominé par de nombreux panneaux de mosaïques et 9 lustres géants. Il y a même une station qui célèbre par le sport la jeunesse soviétique près de la Place Gorki. Il s'agit de la station du Parc de la Culture abritant une sculpture de Maxime Gorki. Donc, retenez que tout le réseau du métro de Moscou comporte 176 stations sur 293,1 kilomètres et que c'est le 15 mai 1935 que la première ligne a été ouverte.

Horaires et infos pratiques

Pour la visite, vous aurez 20 heures par jour pour pouvoir explorer de fond en comble tout le métro de Moscou à partir de 05 h 25 à 01h 00. A la fin de l'année 2008, le prix du ticket du metro de Moscou était de 0, 50 ? et il y avait également la possibilité d'acquérir à 19,50 ? la carte pour 60 voyages. Ayez la possibilité de calculer votre temps de voyage avec la carte interactive du Métro de Moscou. Le schéma coloré du métro qui renseigne sur le plan du métro de Moscou, est disponible dans chaque voiture de métro et à chaque station pour assurer le confort des passagers. Un auto-informateur annonce la station suivante dans les trains et soyez vigilants avec les portes qui s'ouvrent automatiquement. Le milicien ou les hommes en uniforme bleue et en chapeau rouge seront là pour toute aide ou conseil dont vous aurez besoin.

métro moscou, plan métro moscou, prix métro moscou

A lire dans la même catégorie