Histoire de la Sardaigne

jeudi 4 août 2011
Partager cet article

Existant depuis le Paléolithique inférieur, la Sardaigne hérite d'une histoire particulièrement riche et ancienne. Vers l'an 6000 av. J.-C, trois principaux mouvements de population ont constitué le peuplement initial de la Sardaigne. Il s'agit de ceux des péninsules d'Afrique, de l'Italie et Ibérique. L'histoire révèle que le peuplement de la Sardaigne s'est poursuivi pour aboutir, à la suite d'invasions, au peuple de sarde. Des vestiges du nom de nuraghi ont été laissés par les premiers habitants de la Sardaigne vers 1500 av. JC. Les nuraghi étaient des habitats de forme ronde faits de pierre et destinés aux bergers et aux guerriers.

Origine du nom de l'île

On peut toujours continuer à nourrir  son imagination car même ici ce ne sont que des suppositions à propos du nom de l'île qui ont été avancées. En effet, la première tentative d'explication de l'origine du nom renseigne que ce dernier provient du terme « Ichnusa ». Ce terme d'ordre mythique est dérivé de la racine grecque qui veut dire « trace de pied ». La forme de l'île comparée à celle d'une empreinte de pied de l'homme justifie le choix du nom donné à cette dernière. Une seconde tentative confortant la première change le nom en « Sardon » du grec également et qui signifie « sandale ».

Invasions et Dominations de la Sardaigne

Période antique et invasions barbares

Après avoir aménagé quelques ports vers 1000 av. JC, des villes telles que Bithéa,  Karalis(Cagliari), Nora, Thaxos,  Sulcis et Olbia ont été fondées par les phéniciens. Les premières villes puniques sont crées dès l'arrivée des Carthaginois vers 550 av. JC. Après la défaite lors de la première  guerre punique, la Sardaigne passe sous domination romaine en 227 av. JC. C'est grâce aux temples ou thermes que l'histoire a pu confirmer des traces de la civilisation romaine dans la structure urbaine de l'époque. C'est ainsi que se succèdent les dominations de l'île par les arabes et les Vandales en 456 av. JC. A partir de ce moment,  Gallura, Cagliari, Arborea et Torres, toutes des principautés autonomes ou Giudicati furent formées.

Différentes dominations

C'est à partir de l'appel de Benoit VIII, après 1016 que Gènes et Pise interviennent en Sardaigne. La prise de pouvoir sur l'île a été effectuée en 1295 par Jacques II d'Aragon après qu'il ait renoncé à la Majorque et à la Sicile. Successivement, les premières universités sont créées par la Sardaigne espagnole en 1562 et en 1620. Il s'agit respectivement des universités de Sassari et de Cagliari. Sous Vittorio Amadeo II, la Sardaigne espagnole passe en 1714 à l'Autriche avant d'aller à la maison de Savoie en 1718. Ça sera le tour de la tentative de domination française qui échoua car refroidie par une révolution sarde dont l'éclatement date de 1795 à Cagliari. La Sardaigne a été également le refuge de la maison de Savoie en 1799 à cause d'une menace napoléonienne. En 1847, la Fusione Perfetta est créée entre Piémont et Sardaigne.

La Sardaigne Italienne à nos jours

La Sardaigne se rattacha du royaume d'Italie en 1861. A partir de ce moment, la culture se développe avec le prix Nobel de la littérature décerné à Grazia Deledda en 1926 ainsi que l'industrialisation, avec les lignes ferroviaires. En 1921, le Partito Sardo D'A zione fut créé grâce à l'effort des sardes lors de la première guerre mondiale. La malaria est atténuée grâce à l'assainissement des marécages. L'indépendance de la Sardaigne en tant que région autonome d'Italie eut lieu le 31 janvier 1949. Le tourisme sarde se développe grâce à la préoccupation des territoires  et la création de la Costa Smeralda par le Consortium de Karim Aga Khan. La Sardaigne contemporaine c'est également la création du parc national de Caprera en 1980, le prix au festival de Venise du film (Banditi a Orgoloso) de Vittorio di seta en 1961, la palme d'or au festival de Cannes remportée par Padre padrone de Paolo et Vittorio Taviani, des films inspirés du roman Gavino Letto en 1977...