L'ile de Karabane

mercredi 12 janvier 2011
Partager cet article

La Casamance, région dotée d'une végétation riche et luxuriante, est loin de la vie citadine et trépidante qu'on s'attend à découvrir au Sénégal. Saviez-vous qu'au plus profond de cette contrée sereine se cache la merveilleuse île de Karabane ? Au creux des mangroves, des palmiers et des fromagers centenaires, l'île de Karabane au Sénégal  ressemble à un joyau magique dont la terre encore pure a échappé aux dérives de la main de l'homme. Conter l'histoire de l'île revient à remonter le temps quand en 1836, elle fut érigée en comptoir de commerce après l'arrivée des colons français avant d'être par la suite une capitale de la Casamance (1904).Longtemps considérée comme une plaque tournante de l'économie de la zone Sud du pays, elle fut durement ébranlée par le naufrage du bateau Le Joola qui assurait la liaison et le transport de produits et marchandises très prisés. Néanmoins, l'île de Karabane survit avec courage grâce à la culture de la terre et aux activités touristiques. Le mystère de l'île de Karabane au Sénégal lui est conféré par les bras de mers que forment les bolongs. Nul plaisir ne saurait supplanter celui de découvrir Karabane dans une charmante pirogue qui se balance au rythme des eaux. Ces mêmes eaux limpides laissent parfois entr'apercevoir des dauphins biens curieux qui se laisseront certainement caresser le dos si s'ils sont à portée de mains. Peut être que les oiseaux de tous poils et si divers qui peuplent la mangrove de Tcholett vous raconteront avec malice ce qu'ils se chuchotent dans les airs. Les pirogues sont aussi l'un des moyens d'accéder à l'île en venant de Cap Skirring ou de Kachouane. Leur location n'est pas bien chère.Il est très facile de s'y rendre également en  passant par la région de Ziguinchor. Un transport en commun (taxi 7 place) permet la jonction d'Elinkine et une pirogue « courrier » pourra ensuite vous ramener vers Karabane pour la somme modique de 1500 Francs Cfa l'équivalent de 2,29 ?. Le trajet dure en moyenne 15 bonnes minutes. En général, les populations insulaires sont d'une gaîté et d'une générosité presque contagieuse. Mais s'il vous arrive de visiter de Karabane, vous serez grandement touché par l'accueil que vous réserveront les 300 habitants de l'île où les ethnies dominantes sont les mandingues et les diolas. Tout dans leurs gestes et vie dénote d'une symbiose parfaite avec la nature alentour où ils puisent le secret de leur longévité. Il y'a moult peintres et sculpteurs dans cette Eden de la Casamance. Allez jeter un coup d'œil sur leurs œuvres d'art réalisés de manière artisanale.Ils vivent de la culture du riz dans les rizières et ont dressé un ingénieux système de case à impluvium pour recueillir l'eau de pluie. C'est de cette façon que le pittoresque hôtel qui y est, est alimenté. L'électricité est par contre fournie par des groupes électrogènes. Autre chose à découvrir également les restes d'une église de la Bretagne et la fameuse tombe du capitaine Protêt, qui a fondé la ville de Dakar, dressé au devant de la mer comme il le voulait. L'on raconte qu'il avait voulu être dans cette position à attendre l'ennemi.Il doit assurément dormir d'un bien paisible sommeil sur ses plages immaculées et si splendides au coucher du soleil.  
casamance, découvrir karabane, Karabane au sénégal, visiter karabane

A lire dans la même catégorie