Le village des tortues

lundi 29 novembre 2010
Partager cet article

Le Sénégal n'est pas que la terre des lions, rois de la savane. A côté d'eux, beaucoup d'autres espèces moins imposants certes mais très intéressants composent le monde animal sénégalais. On parle des tortues de Sangalkam. Découvrons-en un peu sur ces courtes pattes du Sénégal à l'allure bien noble. C'est à dans la réserve botanique de Noflaye, à 35 kilomètre de Dakar, près du lac Rose que se trouve le village des tortues. Il ouvrira ses portes en 1996. Riche d'une faune de 400 tortues, ce centre de protection des tortues se situe à Sangalkam appelé plus communément village des tortues.Le travail délicat de la sauvegarde des tortues, mission chère au cœur de volontaires, a été soutenu et appuyé par le Centre français Gonfaron qui œuvre dans la même lancée. Des bassins à tortues aux enclos sanitaires et nurseries, l'organisation de ce centre de Sangalkam dénote d'une très bonne tenue.On recense y quatre grandes espèces de tortues que sont la tortue géante sillonnée (Geochelone sulcata), reine des tortues de par son poids jusqu'à 100 kg),  la tortue forestière à charnière dorsale vivant en Casamance, la tortue Molle du Sénégal (Cyclanorbis senegalensis) que l'on retrouve dans les estuaires des grandes fleuves du Sénégal comme le fleuve Gambie et le fleuve  Sénégal) et les tortues péluses dans la partie nord et la partie centrale  du Sénégal. Des permanents, des écolos stagiaires, un biologiste sont aux petits soins pour ces tortues.Leur mission consiste à assurer la reproduction de tortues dans de bonnes conditions. Elles ne seront en captivité que le temps nécessaire à la mise à bas. Les tortues seront soignées, nourries (salades, tomates?) et entretenues. Par-dessus tout, l'objectif est de sensibiliser la population locale  et les touristes à s'impliquer dans la préservation de cette espèce animale fragile. En général, le village de tortues requière le parrainage, les dons ou l'assistance bénévole. Des stages de perfectionnement d'une durée d'un mois en éco-volontariat sont offerts (hébergement gratuit) et diverses autres activités (lâchers de tortues, visites scolaires guidées, ?). Allez-y tous les jours de 9h à 19 heures et faites y petit geste pour l'amour des tortues. Aux touristes adultes cela ne coutera que 3000 francs Cfa (2000 si vous faites plus de dix personnes) et 2000 francs Cfa à leurs enfants. Pour les locaux ce sera respectivement 2000 et 1000 pour adultes et enfants. Prenez contact au 221 33 836 36 32 ou tortuesnoflaye@ifrance.com. (BP 655 Rufisque).
Sangalkam, tortues

A lire dans la même catégorie