Le parc du Niokolo Koba

mercredi 5 janvier 2011
Partager cet article

Une réserve naturelle au Sénégal pour les animaux S'il y'a un endroit au Sénégal où les animaux peuvent gambader aussi libres que l'air c'est le parc du Niokolo Koba. C'est l'une des plus grandes richesses du pays en matière de faune. Sa création remonte en 1954 et l'objectif était alors d'assurer la survie de l'espace animale qui était soumise aux lois de la chasse et du braconnage. Y fut joint en 90 le parc de Badiar de la Guinée ; l'ensemble figurant depuis 1980 dans la liste de l'Unesco comme réserve naturelle. Situation géographie La zone de 913 000 hectares est caractérisée par une végétation luxuriante au grand bonheur des herbivores (antilopes, éléphants,...) qui y broutent.  C'est tellement grand qu'on se demande si les 20 guides des Parcs Nationaux feront l'affaire. C'est une grande aubaine que le fleuve Gambie, qui coule paisiblement au travers des 200 km du parc, alimente les affluents de Niokolo Koba et de Koulountou. Le parc de Niokolo Koba est une vraie jungle de Tarzan avec moult forêts, arbres et de nombreux marécages remplis. Ceci s'explique par le taux élevé de la pluviométrie du côté frontalier d'avec la Guinée. Rendez-vous compte ! De juin à octobre, sur les 800 km de routes pouvant être empruntées par des voitures, seules 100 km permettent d'accéder au parc. Savane du Sénégal dans la région de Tambacounda et de Kédougou Quel  meilleur recoin pour abriter cet oasis animal que la partie sud-orientale du Sénégal ? On a nommé les régions de Tambacounda, Kédougou, Eh biens, parlons-en. La région de Tambacounda  est connue pour sa situation sur la partie orientale du pays.  Elle est distante de Dakar de 470 km. Elle passe pour être un creuset commercial dont les produits proviendraient de la culture des bananes et d'autres aliments en provenance des pays frontaliers (Gambie, Mali, Guinée). C'est par la région de Tamba que le train Dakar-Bamako vous mène au parc de Niokolo Koba. A Kédougou, on est beaucoup plus frappée cette forte diversité ethnique des peulhs  Bassari  et des Bedicks d'Iwol qui vivent de manière très soudée et très ancrée dans leurs traditions. Si cette communauté n'a pas attiré votre attention, peut être aimeriez-vous la somptueuse cascade d'eau de Ndindifélo qui est, comme son nom l'indique, « au flanc de la montagne » à Kédougou. Les animaux Dans cette réserve naturelle au Sénégal, ce sont les phacochères qui remportent la palme du plus grand nombre. Ils sont au total de 10 000 et poussières. A côté, on ne compte plus les 2 500 buffles et 2 200 hippopotames qui règnent sur le parc. Cela n'empêche, le roi de la savane au Sénégal reste toujours l'imposant et l'emblématique lion. On en compte une bonne centaine dans le parc à côté de  l'éléphant du Mont Assirik. Ce dernier a très longtemps payé la note très salée de la chasse à l'ivoire. Ce ne fut que grâce à la Convention National portant sur le commerce qu'il retrouvera un semblant de souffle. Il a également été sauvé de justesse de la sécheresse dans les années 80. Les panthères, les lycaons et les chimpanzés ont aussi  subi la loi des hommes et de la nature quant à leur préservation.  Toutefois, il est permis de chasser de manière très réglementée dans le Falémé, entre Bakel et Kédougou.Les autres membres de la longue liste des résidents de cette réserve naturelle au Sénégal sont : -les 120 antilopes de Derby, trouvaille rare de nos jours -cobes -gazelles -bubales -chacals -hyènes -crocodiles -babouins -patas -singes verts. Sous les cieux du parc, planent 300 oiseaux de races différentes et qui déploient avec fierté leurs ailes. La visite Pour visiter le parc de Niokolo Koba et ses merveilles, allez-y dans la période qui se situe entre mars et mai. C'est à ce moment que les animaux se montrent plus facilement. L'accès est de 3?/personne pour la journée. Vous serez accueillis dans des hôtels très confortables situés non loin à Niokolo Koba  dans les villages de Wassadi, Simenti, Kédougou et  Mako qui attendent de vous ouvrir leurs portes en grand. Payez-vous les services d'un guide de Dar es Salam ou de Simenti à 9,15 ? pour apprécier le parc à sa juste valeur et le découvrir dans ses moindres détails. Vu sa grandeur, c'est risqué de marcher de longues heures sous le chaud soleil. Pourquoi ne pas  louer une voiture touristique à 7,62? quotidiennement ?

Niokolo Koba, réserve naturelle au sénégal, savane au sénégal