L'art et la culture sénégalaise

vendredi 13 janvier 2012
Partager cet article

Situé sur les côtes atlantiques, le Sénégal est un pays qui compte environ 13 millions d'habitants. A l'image de l'Afrique, ce pays connaît une diversité culturelle étonnante. Du nord au sud, de l'est à l'ouest, différentes traditions, se rencontrent pour former un tout. Pays très ouvert, notamment du fait qu'il a toujours et cela pendant des siècles durant été le relais entre Afrique et occident, sa culture et le développement de ses arts connaissent des influences autant occidentales que traditionnelles. Un méli mélo rafraichissant.

Richesse culturelle…

Constitués de plusieurs ethnies dont les ouolofs sont majoritaires, la culture sénégalaise est diverse et variée. De la lutte traditionnelle aux danses en passant par la gastronomie, c'est un véritable brassage culturel riche et varié, qui vous séduira.

Symbole d'identité culturelle, les coiffures, la gastronomie, la musique, ou encore la danse sénégalaise, chacune d'entre elle est représentative d'une ethnie ou d'une zone du pays. Que ce soit le Mbalax pour les ouolofs ou le Kumpo en Casamance, les danses sénégalaises sont rythmiques, saccadées et reflètent l'enthousiasme et la joie de vivre des peuples de ces contrées.

Le « Simb », le «Kankourang », fêtes traditionnelles, qui en appellent aux esprits font également partie des symboles de l'enracinement des peuples sénégalais, de leur attachement à leur culture et leur tradition. Vous serez transporté au cœur du Sénégal, dans un univers mystique et magique, seulement connu des peuples africains.  

Youssou Ndour, Baaba Maal, Ismaël lô. Ces artistes mondialement connus sont les ambassadeurs de la musique sénégalaise. Ils ont réussi à faire exporter cette musique entrainante, et parfois même langoureuse au-delà des frontières. Mais la musique sénégalaise c'est également les rythmes de djimbé, du « Tama » ou encore du balafon. Pays ouvert, en phase avec son temps, on y retrouve également du rap avec des artistes tels que Didier Awadi ou Daara J Family, de l'acoustique, de la variété ou de la salsa avec par exemple le Ben G Quartet, tout cela mixé à la sauce africaine.

L'on ne peut parler de culture sans faire un tour d'horizon sur la gastronomie sénégalaise. « Tiébou djeun », « Yassa », « Mafé », ou encore « C'est bon », plat typiquement casamançais, chacun ayant ses propres attaches culturelles et reflétant ainsi la chaleur et l'exotisme communs aux peuples africains.

… et artistique

Le monde de l'art a trouvé une place de choix au Sénégal. Sous l'influence de Léopold Sédar Senghor, qui a contribué au développement de ce secteur, l'art est en constante évolution dans ce petit pays, pourtant ô combien riche et inspiré de ce point de vue.

Que ce soit les musées, l'artisanat ou encore la mode, les sénégalais ne sont pas à cours d'idées pour faire connaître leurs cultures ou inscrire dans les mémoires, l'histoire d'un peuple et d'un continent qui ont pendant des siècles durant été relégués au second plan.

Face à la culture, à l'art ou encore à l'histoire occidentale, les peuples africains n'avaient pas voie au chapitre. Aujourd'hui, à travers ses nombreux musées, les sénégalais peuvent se remémorer leur histoire. Entre la « Maison des esclaves » sur l'ile de Gorée, le « Musée Théodore Monod d'Art africain », le « Musée historique de l'IFAN », et bien d'autres encore, à travers des œuvres artistiques magnifiques et inestimables, l'on sent le poids et la souffrance des artistes de l'époque. Reflet de l'âme, l'art est une des meilleures façons permettant d'exprimer des émotions. Ainsi retrouve-t-on dans les différentes villes, des galeries d'art tels que « Espace Agora », les «Galerie ARTE » de Saint-Louis et de Dakar ou encore la « Galerie Antenna » exposant des œuvres d'artistes contemporains tirant leurs influences de leur culture mais également de leur tradition.

Les villages artisanaux présents, quant à eux, dans les différentes villes du pays reflètent également l'inspiration, l'attachement culturel, mais également l'ouverture. Vous y trouverez des masques africains, tableaux d'artistes des moins connus, de sculptures en bois,…

On connait Paris, Londres ou encore New-York pour l'élégance de ses femmes ou encore leurs « Fashion Week ». Dakar et les régions qui l'entourent ne sont pas en reste. Moins connue que les autres, la mode sénégalaise n'en est pas moins tout aussi élégante et tendance. D'Oumou Sy à Collé Ardo, en passant par les innombrables tailleurs ayant pignon sur rue, la mode se porte très bien au Sénégal. Du pagne tissé au « Tioub » (tissu traditionnel), en passant par la soie ou la percale : tous les types de tissus sont utilisés. Qu'ils soient africains ou occidentaux, ils sont coupés, taillés, affinés pour au final devenir de véritables joyaux, mettant en valeur la beauté africaine.  Hommes et femmes y trouvent leur compte : « Taille basse », « Ndokette », « Demi saison », « Trois pièces », … tout pour l'esthétisme et la sublimation des traditions, tout cela sous l'influence du modernisme et de l'occidentalité.

Venez découvrir d'autres styles, une autre sensibilité, une autre perception du monde et de ce qui l'entoure. Comme le disait si bien Senghor en parlant de culture africaine : « L'émotion est nègre ». Vivier culturelle et artistique, les œuvres africaines, mais surtout sénégalaises vous fascineront. 

musique sénégalaise, danse sénégalaise, musées sénégal, artisanat

A lire dans la même catégorie