Visiter le théâtre "la Fenice"

mercredi 20 juillet 2011
Partager cet article

Historique

Le grand théâtre La Fenice fait partie des plus splendides dans le monde et des plus grands. Il abrite l'une des plus belles salles d'opéra de velours et d'or qui puissent exister. En effet, c'est dans cette magnifique opéra vénitien, de style des théâtres « à l'italienne » qu'en 1851 Verdi créa Rigoletto et La Traviata. C'est également dans cet original opéra vénitien que Visconti ouvrit en 1954  la scène de tournage de Senso. Retenez cependant que les premiers travaux de construction du théâtre remontent à 1790. Ces travaux ont été entamés dans le but de remplacer le San Benedetto et c'est le petit campo San Fantin, dans le quartier de San Marco qui avait été choisi comme emplacement du futur « La Fenice ». Cette appellation du nouveau théâtre avait été retenue en hommage à la société propriétaire ayant perdu son premier théâtre par incendie et traversé des démêlés juridiques. Le théâtre vénitien accueille sa première représentation en 1792 et se sont produits entre autres livret d'Alessandro Pepoli, « I giochi di Agrigento », opéra de Giovanni Paisiello, etc.

Après ces différentes prestations, le grand Théâtre La Fenice acquiert une grande notoriété. C'est ainsi que sur scène se succéderont les créations de Belliniet de Rossini et les représentations de Doniezetti. Malheureusement le succès ne continuera pas dans ce magnifique temple de l'art scénique.

La Fenice, temple de l'art mais « temple d'incendie »

L'opéra vénitien sera détruit à plusieurs reprises par des  incendies ravageurs. En effet, en 1892, le premier incendie détruisit La Fenice. Pour assurer une continuité du destin de ce grand théâtre, aidés par le décorateur Tranquillo Orsi, Tommaso Meduna et Giambattista, en 1837, se mettent à sa reconstruction. D'ailleurs, c'est après cette reconstruction que Hernani a été créé par Verdi dès 1844 et que Simon Boccanegra  et Rigoletto, La Traviata et Attila suivirent de manière régulière les représentations. Toutes ces activités artistiques furent interrompues par la première guerre mondiale. Mais, le grand théâtre reprit sa place d'alors en accueillant même Britten, Stravinsky pour leurs œuvres modernes. En 1996, la plus grande référence du monde lyrique est confrontée à un nouvel incendie dont les causes restent jusqu'à présent inconnues. Les dégâts étaient énormes car seuls les murs extérieurs étaient épargnés, le décor intérieur ayant complètement disparu. Heureusement que l'Etat italien, en l'occurrence la ville de Venise et une aide internationale n'ont ménagé aucun effort pour la reconstruction de l'opéra vénitien. Une question très importante fut posée concernant la reconstruction, il fallait s'accorder sur une nouvelle construction ou tout simplement une restauration. Comme l'indique la devise de La Fenice en ces termes : « com'era e dov'era » signifiant : « comme elle était et où elle était », la reconstruction à l'identique fut optée. Les travaux vont durer 7 ans à cause du coût élevé et des enjeux politiques et juridiques. Ce n'est que le 14 décembre 2003 que finalement l'opéra venitien fut inauguré une nouvelle fois. Pour ce faire, une prestigieuse affiche regroupant  Elton John et le chef d'orchestre italien Riccardo Muti ainsi qu'une semaine de concerts marquent le coup d'envoi du nouveau départ de la mythique salle de velours et d'or du théâtre vénitien. De nos jours, toute personne désirant visiter le théâtre La Fenice, peut profiter d'un spectacle sinon, faire partie des visites guidées. Notez que ces visites guidées sont également organisées en français en visite libres audio guidées.

visite guidée, la fenice, opéra vénitien

A lire dans la même catégorie